Lomiko possède 100% de la propriété La Loutre qui se situe dans la région administrative des Laurentides dans la province du Québec au Canada. Le site se trouve à approximativement 30 km à l’ouest-sud-ouest de la ville de Mont-Tremblant (environ 45 km de route). La collectivité la plus proche est Duhamel, à 5 km vers l’ouest.

La propriété de la Loutre se constitue d’un bloc contigu de quarante-huit (48) claims et recouvre une zone de 2508,97 ha. La propriété était explorée à l’origine pour des métaux de base et des métaux précieux par Soquem en 1989. Selon les résultats d’un levé héliporté électromagnétique (EM), de prospections et de cartographie géologique; plusieurs zones de conducteurs parallèles mesurant jusqu’à 2 kilomètres de long ont été identifiées. Selon l’exploration du terrain menée en 1990 et les rapports historiques, il y a du graphite dans plusieurs lithologies de la propriété.

La géologie est conforme à la ceinture métasédimentaire de la province du Grenville et comporte des roches quartzo-feldspathiques, du quartzite, des gneiss à biotite, du marbre et des roches quartzo-feldspathiques localement pegmatitiques. Le graphite est présent localement dans le quartzite, les gneiss à biotite et dans les zones cisaillées où la teneur en graphite varie de 1-10% en surface en prenant en compte les paillettes visibles. Les résultats démontrent une longueur apparente d’approximativement 5 kilomètres ce qui offre une large zone de prospection à explorer pour des ressources graphite.

Click to enlarge

2016 NI 43-101 Rapport Technique et Estimation de Ressources Minérales

En utilisant des résultats de projets de forage au diamant réalisés en 2014 et 2015, Lomiko et Métaux Stratégiques du Canada (qui possédait une partie de la propriété à l’époque) ont commissionné un rapport technique selon les normes du NI 43-101 d’Estimation de Ressources Minérales pour la propriété de La Loutre, préparé par Bruno Turcotte, M.Sc., P.Geo., et Guilhem Servelle, M.Sc., P.Geo, tous les deux de InnovExplo sous la supervision de Vincent Jourdain, Ph.D., Eng., directeur technique de InnovExplo Inc. L’interprétation géologique et l’estimation des ressources minérales on été fournies par InnovExplo, et l’information des tests métallurgiques et leur interprétation ont été fournies par AGP Mining.

2016 Estimation des Ressources Minérales (ressources indiquées et présumée) à différents seuils de teneur – Propriété La Loutre

Indicated Resource

Inferred Resource

Le rapport indique une estimation selon un modèle de fosse de 18, 4 M tonnes de 3.19% de carbone graphitique (Cg) et 16,7 M tonnes à 3.75% Cg de Graphite en paillettes supposé à la teneur de coupure de 1,5% Cg. Le tableau de sensitivité présente aussi une indication de 4,1 M tonnes de 6.5% et 6,2 M tonnes à 6,1% de graphite en paillettes supposé à la teneur de coupure de 3%.

Notes:
Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et n’ont pas démontré de viabilité économique.

*Les résultats du modèle de fosse sont non dilués dans une fosse optimisée à l’aide du logiciel Whittle, conçu avec une zone de tampon de 30-m autour des lacs.

Les paramètres du logiciel Whittle utilisés (tous les montants sont en dollar Canadien) : Coûts d’extraction = 3,75$, coûts de fraisage = 9,40$, G&A=2,11$/t, prix du graphite : 1910$/t, rendement du fraisage= 95%, pentes de 45 degrés dans la roche et 18 degrés de surcharge.

Rapport technique conforme aux normes NI 43-101, 24 mars 2016

Exploration depuis 2016

Encouragé par les résultats de l’estimation des ressources minérales, qui ont été calculé à partir des résultats obtenu d’une seule zone de la propriété de La Loutre, connu sous le nom de la Zone de Batterie Graphène, Lomiko a continué le forage à La Loutre. Le forage exploratoire dans une seconde zone, connue sous le nom de Zone Réfractaire et depuis renommée Zone EV, commencé en 2016 a donné les résultats suivants : 110,8 mètres de 14,56% Cg et 135,6 mètres de 7,74% Cg y compris 44,1 mètres de 16,81% et 22,3 mètres de 17.08% de graphite en paillettes. Un programme additionnel de forage dans la Zone EV a été mené en 2019, avec un total de 21 trous de forage pour un total de 1985 mètres. Les résultats étaient très positifs et comprenaient une interception de 87,90 m de 7,14% Cg, y compris 21,00 m de 15,48% de graphite en paillettes et 116,9 m of 4,80% Cg, et 15,2 m of 18,04% de graphite en paillettes.

Évaluation économique préliminaire (EEP)

En se basant sur les résultats de l’estimation des ressources minérales de 2016, InnovExplo et AGP Mining ont recommandé d’avancer la propriété de La Loutre à l’étape supérieure : la préparation d’une évaluation économique préliminaire.
En juillet 2021, Lomiko Metals a annoncé les résultats positifs de l’évaluation économique préliminaire (EEP) du projet La Loutre, qui a été préparée par Ausenco Engineering Canada.

Les résultats ont estimé un taux de rendement interne (TRI) après impôt de 21,5 % et une valeur actualisée nette (VAN) après impôt de 186 millions de dollars canadiens – des résultats solides qui soutiennent l’avancement du projet vers la prochaine phase de développement.

L’EEP soutient un projet de mine à ciel ouvert dont la production s’étend sur 14,7 ans à un prix de vente de 916 US $/tonne Cg, avec des coûts décaissés et des coûts de maintien tout compris (AISC), un faible CAPEX et une faible intensité capitalistique. Les huit premières années viseront une production moyenne de 108 kt/a de concentré de graphite payable, culminant à 112 kt/a au cours de la quatrième année.

L’EEP du projet La Loutre indique que la propriété a le potentiel géologique de prolonger la durée de vie de la mine au-delà des 14,7 années initiales présentées dans l’EEP et la possibilité d’étendre l’échelle de production en augmentant la ressource minérale grâce à l’exploration et au forage continus.

L’objectif de Lomiko est que La Loutre soit la pierre angulaire de sa croissance future dans une juridiction favorable à l’exploitation minière. Disposant d’une trésorerie solide pour soutenir ses prochaines étapes, la Société prévoit entreprendre une étude de faisabilité préliminaire (EPF) et des études d’impact environnemental tout en continuant d’explorer le potentiel géologique de sa propriété La Loutre.