Bienvenue sur la page des mises à jour communautaires du projet La Loutre, où nous partageons des informations et des nouvelles sur nos activités liées au projet de graphite La Loutre situé dans la région administrative des Laurentides dans la province de Québec, Canada. Le site du projet de graphite La Loutre est situé sur le territoire de la Première Nation de Kitigan Zibi Anishinabeg (KZA). La Première Nation KZA fait partie de la Nation Algonquine et le territoire KZA est situé dans les régions de l’Outaouais et des Laurentides.

Sur cette page vous trouverez :

  • Mises à jour sur l’engagement du public – avis de réunions et consultations communautaires
  • Liens vers les communiqués de presse liés à La Loutre
  • Documents et rapports du projet La Loutre

Revenez souvent car cette page est mise à jour régulièrement. De plus, nous vous invitons à vous inscrire à notre liste de diffusion pour recevoir des mises à jour par courriel.

MISES À JOUR DE LA PARTICIPATION PUBLIQUE

PRÉSENTATION À LA COMMUNAUTÉ – MAI 2022

En Mai 2022, Lomiko a visité la région La Loutre et a rencontré les responsables de MRC Papineau. Cliquez sur le lien ci-dessous pour lire la présentation qui a été montrée et en savoir plus sur qui nous sommes, le besoin de graphite et nos plans pour le projet de La Loutre dans les mois à venir.

Protocole de Gestion des Plaintes

Lomiko Metals Inc. adhère fortement aux valeurs de respect, d’intégrité, de performance personnelle et d’ingéniosité. Avec l’objectif principal de devenir un opérateur responsable de choix dans le domaine des minéraux critiques canadiens, l’entreprise s’efforce d’être transparente et de se concentrer sur la communauté tout au long du développement de ses opérations.

Le but de ce protocole de gestion des plaintes est de présenter les actions concrètes à entreprendre et les délais à respecter suite à la réception d’une plainte d’une partie prenante concernée. Le cadre de gestion des plaintes développé dans ce document permet à Lomiko Metals Inc. d’analyser la situation rapportée et de réagir en prenant des mesures correctives immédiates.

Ce protocole de gestion des plaintes permet de renforcer l’amélioration continuelle des opérations de l’entreprise. En encourageant les parties concernées à soumettre leurs inquiétudes et en fournissant un retour sur les problèmes soulevés, Lomiko Metals Inc. peut continuellement ajuster et améliorer ses procédures.

Les parties prenantes qui souhaitent déposer une plainte auprès de Lomiko Metals Inc. peuvent le faire par les moyens suivants :

Par courriel: communaute@lomiko.com

Par téléphone: 1-833-456-6456 or 1-833-4-LOMIKO

Cliquez ici pour en savoir plus

Études de base préliminaires

Que sont les études de base préliminaires et pourquoi sont-elles importantes ?

Lomiko a engagé Hemmera Envirochem Inc. pour effectuer des études de base sur la zone du projet de graphite de La Loutre. L’étude a débuté en août 2021 et se déroulera sur quatre saisons ou jusqu’à l’automne 2022. Les premières études de base donnent un aperçu général des conditions existantes dans la zone où Lomiko propose de développer une mine de graphite.

Les premières études permettent de comprendre l’état actuel de l’environnement naturel et d’identifier les préoccupations et/ou les risques potentiels à traiter par des études complémentaires dans le cadre du processus d’évaluation des incidences environnementales et sociales (EIES).

Quelles sont les premières études de base qui ont été entreprises ?

Les études de base ont évalué les conditions actuelles et historiques en utilisant une combinaison de données et de documentation publiquement disponibles, de travaux sur le terrain et de tests en laboratoire. Les études incluses dans le rapport 2021 sont basées sur les données recueillies d’août à fin décembre 2021 :

  • Géochimie – propriétés des stériles et du minerai à faible teneur
  • Hydrologie – comment les eaux de surface s’écoulent et évoluent dans le temps.
  • Zones humides et environnements hydriques – caractérisation et écologie des zones humides.
  • Espèces aquatiques et habitat du poisson – caractérisation des cours d’eau et étude des espèces de poissons vivant dans les eaux de surface.

En outre, un examen des informations environnementales telles que la situation géographique, les précipitations, les chutes de neige, la température et l’altitude a été effectué.

Quels sont les points forts des études et quelles informations pourraient intéresser les communautés ?

Figure 1 : Zone humide

Figure 1 : Zone humide

    • Des données sur le niveau d’eau, le débit et la vitesse du profil de la rivière ont été recueillies pendant quatre mois en 2021 sur le site. Pour compléter ces informations et obtenir une meilleure compréhension des tendances historiques à long terme, des données provenant de sources accessibles au public ont été acquises et examinées.
    • La zone du projet La Loutre comporte de nombreuses zones humides de grande valeur écologique.
    • Les données disponibles publiquement pour les eaux souterraines et les débits de crue pour les différentes zones de drainage ont été examinées. Des mesures et suivis supplémentaires sur site des niveaux d’eau seront nécessaires pour avoir une compréhension solide de l’écoulement des eaux souterraines.
    • Un programme de caractérisation des eaux souterraines est prévu pour 2022. Des puits potentiels de surveillance des eaux souterraines ont été identifiés et seront utilisés pour collecter des échantillons d’eaux souterraines.
    • Des échantillons de stériles et de minerai à faible teneur ont été prélevés dans le gisement de La Loutre et envoyés à un laboratoire pour une analyse géochimique. Les résultats ont montré que la roche devrait rester dans un état géochimique relativement stable à court terme. Cependant, d’autres prélèvements et tests sont nécessaires pour confirmer la réactivité des matériaux dans le temps.
Figure 2 : Emplacement de la station d'échantillonnage d'eau WQ_L7

Figure 2 : Emplacement de la station d’échantillonnage d’eau WQ_L7

  • Dix (10) échantillons d’eau de surface ont été prélevés mensuellement d’août à décembre 2021. La qualité de l’eau de surface s’est avérée se situer dans la plage de concentration acceptable pour la plupart des paramètres, avec quelques notes à prendre en considération :
    • Un échantillon (WQ_L7), prélevé dans un lac sans nom au sud de la mine proposée, a dépassé en décembre les niveaux de phosphore acceptables. Les niveaux de phosphore total peuvent augmenter si les engrais s’écoulent dans les eaux de surface lors de fortes pluies ou s’il y a une fuite du système septique. Bien que le dépassement ne se soit produit qu’une seule fois, cela signifie que davantage de surveillance et d’échantillonnage sont nécessaires pour déterminer les sources.
    • Les concentrations de mercure (WQ_S3) étaient supérieures aux niveaux acceptables dans l’échantillon du mois d’août, mais sont revenues à la normale pour tous les autres échantillons prélevés à l’automne. Le dépassement occasionnel des niveaux de concentration de mercure peut être causé par des perturbations dans les matières décantées ou par des changements estivaux dans les niveaux d’eau inversés. Une concentration élevée est une préoccupation pour la protection à long terme de la faune terrestre et de la vie aquatique. Toutefois, il convient de noter que les critères de protection de la vie aquatique aiguë à long terme sont considérablement plus élevés. D’autres mesures de surveillance et d’échantillonnage seront prises sur une période de 12 mois afin de mieux documenter les changements naturels de la qualité de l’eau des lacs et des cours d’eau.
    • Des concentrations de fer (WQ_S3), de manganèse (WQ_S3), d’aluminium (WQ_S7) et de plomb (WQ_L1 et WQ_L7) supérieures à la plage acceptable pour la protection à long terme de la vie aquatique ont également été détectées aux stations respectives en décembre, malgré les faibles débits. La concentration de ces minéraux peut varier en fonction de l’état de la surface et de la sédimentation après les orages.
    • Des concentrations de fer et de manganèse ont également été détectées à un endroit mais ne posent aucun problème.

Que se passe-t-il ensuite ?

Des études de base plus détaillées et localisées auront lieu en 2022. Les informations des études de base seront utilisées pour documenter les variations saisonnières dans l’environnement naturel où se situe le projet La Loutre.

Les données obtenues au cours des quatre saisons des études seront utilisées dans le processus d’EIES ainsi que dans la conception du site de la mine afin de déterminer comment la mine proposée peut être construite et exploitée de manière à éviter ou à réduire les impacts potentiels sur l’environnement et la communauté environnante.

Cliquez ici pour le Rapport état initial.

PLAN DE RESTAURATION

Apprenez-en davantage sur les plans de restauration de Lomiko pour le site de La Loutre après l’arrêt des opérations minières.

FOIRE AUX QUESTIONS

Nous avons regroupé les questions que nous avons reçues dans nos dernières consultations 11 thèmes que voici (cliquez sur chaque thème pour des réponses détaillées) :

THÈME 1 — Acceptabilité sociale

Résumé des questions : Préoccupations concernant les activités d’une mine à ciel ouvert et atteinte de l’acceptabilité sociale.

Nous sommes très fiers, en tant qu’équipe de direction, de nous attaquer au défi de développer un projet d’exploitation de graphite pouvant faire partie de la solution pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre de façon absolue au Québec et au Canada — puisque nous planifions être carboneutres et envisageons même d’avoir un bilan carbone négatif (c’est-à-dire que nous retirerons du carbone excédentaire de l’environnement grâce à des programmes innovateurs avec la communauté sur notre concession). Nous demandons à tous les intervenants de faire preuve d’ouverture pour voir tout le travail qui sera effectué sur les plans de la collecte de données, de la conception du projet et de l’acceptabilité sociale. Le projet sera conçu de manière à limiter l’activité industrielle à son empreinte et à assurer une solide gestion environnementale dans tout ce que nous entreprenons!

Nous croyons véritablement que La Loutre peut être un projet incroyable dont les communautés avoisinantes de Lac-des-Plages et de Duhamel seront fières. Nous devons aussi être conscients que le projet La Loutre possède un potentiel élevé de présence d’un minéral rare qui sera utilisé pour réduire l’empreinte carbone des générations à venir.

Nos valeurs fondamentales sont au cœur même de la création et de l’élaboration du projet La Loutre : le respect des personnes avec lesquelles nous travaillons, l’intégrité individuelle et les résultats.  Ces valeurs sont essentielles pour créer un esprit de performance d’entreprise, qui nous permettront d’être créatifs et d’identifier des solutions axées sur la durabilité du processus au complet. Le projet La Loutre a le potentiel de créer une valeur importante incroyable suscitant la fierté de toute la communauté. Il peut aussi devenir un contributeur actif aux solutions de réduction des gaz à effet de serre au Canada. Ce projet peut créer de nouveaux emplois et sera réalisé dans le plus grand respect de l’environnement. Nous croyons fermement que nous pouvons coexister avec toutes les activités qui se déroulent actuellement dans la région et ajouter de la valeur grâce à de nouveaux services, à l’amélioration de certaines infrastructures et au travail commun sur des solutions aux changements climatiques.

Très tôt dans l’élaboration du projet, Lomiko a choisi l’option plus coûteuse du stockage des résidus miniers au moyen d’une installation d’évacuation mixte, démontrant ainsi sa bonne gérance environnementale. Nous planifions d’installer de l’équipement coûteux pour sécher et mélanger les rejets de l’installation de traitement avec les roches stériles minières. Finalement, dans notre progression vers la préparation de l’EIE et des exigences liées au permis, nous demeurons toujours conscients des préoccupations de la population avoisinante.

L’empreinte du site sera réduite au minimum grâce à l’utilisation de mines à ciel ouvert remblayées à l’aide de roches stériles et de rejets mixtes de l’installation de traitement. Nous menons des travaux initiaux approfondis pour comprendre les conditions du site afin de nous assurer qu’un jour, lorsque l’exploitation minière sera terminée, la région soit laissée dans un état égal ou supérieur à ce qu’elle était avant le début des travaux.

Nous aimerions avoir de vos nouvelles et sommes ouverts à vos questions et commentaires. Nous sommes ouverts à vous écouter, particulièrement ce qui vous préoccupe. Nous ferons tout ce qi est possible pour résoudre les problèmes. En échange nous vous demandons aussi de nous écouter et de nous laisser vous présenter notre vision et nos valeurs, ainsi que de notre préoccupation à propos des changements climatiques et la recherche de solutions créées par et pour les Canadiens et les Québécois. L’équipe de Lomiko est fière de promouvoir un projet tel que La Loutre et de partager la valeur créée avec toute la communauté avoisinante. Lomiko demeure ouverte aux suggestions des résidents sur comment améliorer sa proposition à valeur ajoutée pour toutes les parties prenantes. Elle demeure particulièrement ouverte á l’innovation et à la créativité.

Nous avons hâte d’entreprendre chacune des prochaines étapes ensemble.

THÈME 2 — Valeur des propriétés

Résumé des questions : Répercussions du projet La Loutre sur la valeur des propriétés avoisinant l’empreinte du projet proposé ainsi que sur les conditions de vie des occupants.

Nous comprenons l’importance de la valeur de vos propriétés, ainsi que de votre qualité de vie. Nous sommes absolument convaincus de pouvoir créer un projet dont nous pourrons tous être fiers. Nous croyons fermement qu’il est essentiel de voir augmenter le nombre de projets en cours relatifs aux minéraux critiques au Québec et au Canada, car les changements climatiques nous affectent tous. Avec le temps, ces changements influeront encore plus sur la valeur des propriétés à mesure que les risques de sécheresse, d’inondation et de conditions météorologiques graves et extrêmes deviendront la norme.

Nous respecterons les communautés environnantes et travaillerons en collaboration pour comprendre l’impact de notre projet sur la valeur des propriétés.  Au fur et à mesure que le projet évoluera, Lomiko identifiera les effets du développement du projet sur la valeur des propriétés avoisinantes, ainsi que l’impact sur leurs activités. Nous retiendrons les services d’un évaluateur immobilier indépendant, lorsque nous serons en mesure de mieux comprendre les impacts du projet. Ce volet sera aussi inclus dans l’EIE règlementaire dont nous avons discuté ci-dessus. Il y a des endroits où les projets industriels lucratifs ont fait augmenter la demande pour des résidences ainsi que la valeur des propriétés. Il est possible d’atténuer les impacts tels que le bruit, la qualité de l’air et les obstacles visuels d’une manière qui ne nuise pas à la valeur des propriétés. Nous respecterons toutes les directives et tous les règlements relatifs au bruit et à la vibration selon la distance des résidences! Il est aussi possible que Lomiko Metals envisage l’achat d’un certain nombre de propriétés afin de loger des employés assurant la gestion de la mine et de l’usine.

Fait important à noter également, les projets industriels sont reconnus pour générer des revenus fiscaux considérables avec le temps, ce qui améliore l’écosystème économique de la région.

Lomiko et son équipe sont fières de leurs ambitions et de leurs objectifs pour le projet La Loutre et veulent s’assurer que tous en soient fiers, particulièrement dans le contexte d’une société qui fait appel à des énergies renouvelables, utilisant des minéraux critiques provenant de sols canadiens, par et pour les Canadiens. Ce projet a le potentiel de créer des occasions d’emploi intéressantes et durables dans la région. L’effet multiplicateur d’un tel projet industriel dans la communauté générera non seulement des emplois indirects, mais aussi des revenus fiscaux, un élément clé de la nouvelle économie de l’énergie. La nouvelle équipe de Lomiko a la ferme intention de créer de la valeur pour tous les intervenants dans le cadre de l’élaboration du projet La Loutre.

Pour obtenir plus d’information, un exemple digne de mention est le projet Matawinie de Nouveau Monde Graphite, dans Lanaudière, où un plan d’intégration local a été préparé par les propriétaires dans le cadre du processus d’EIE afin de s’assurer que la mine était bien intégrée dans l’ensemble de la communauté. Voir : Projet Matawinie.

THÈME 3 — Environnement et questions générales sur les impacts environnementaux, la fermeture et la réhabilitation

Résumé des questions : Préoccupations générales relatives aux impacts environnementaux, aux infrastructures et aux bâtiments, dont les impacts sur la forêt, la flore et la faune, ainsi que l’utilisation de produits chimiques et de contaminants pendant les activités de traitement. Quels sont les plans actuels de restauration et d’assainissement du site de La Loutre?

Nous sommes conscients que toute forme d’activité industrielle a une incidence sur l’environnement. La nouvelle équipe de direction de Lomiko est composée de penseurs à l’esprit créatif qui partagent exactement les mêmes valeurs de gérance environnementale que celles exprimées par chacune des personnes des communautés avoisinantes. Les études sur les changements climatiques (le réchauffement de la planète) nous ont montré des preuves tangibles des dommages environnementaux importants causés par l’agriculture, les produits chimiques et les projets industriels tels que les mines, notamment en matière d’émission de gaz à effet de serre. Toutefois, Lomiko et son équipe forment une organisation qui souhaite améliorer son empreinte climatique en créant un projet d’exploitation de minéraux critiques carboneutre dont nous pouvons tous être fiers, et en fournissant aux Canadiens des minéraux critiques provenant de leur propre pays tout en contribuant à un nouveau marché du travail dans ce secteur. La Loutre soutiendra les plans de décarbonisation du Québec et du Canada, car elle leur fournira les ingrédients pour construire un avenir meilleur pour nous tous et, surtout, pour les générations futures.

Notre équipe a une expérience directe dans la gestion et la mise en œuvre de projets de fermeture et de réhabilitation, des étapes que nous considérons comme aussi importantes  que les activités du projet et ses répercussions économiques. En plus d’être une exigence légale à l’étape de la délivrance des permis avant le début de la construction, le plan de fermeture et de réhabilitation du projet La Loutre est aussi un élément clé pour nous assurer non seulement que notre empreinte est limitée, mais en fin de compte, que nous atteignons la carboneutralité. Nous commençons aussi à envisager une manière d’avoir un bilan carbone négatif dès le début avec l’aide de la communauté. La fermeture et la réhabilitation du site de La Loutre seront progressives et se dérouleront tout au long des activités. On estime que la fermeture finale aura lieu en 2045, à moins que nous puissions étendre la durée économique totale du projet, ce qui accroîtrait la valeur économique sur le plan de l’emploi, des revenus fiscaux et des partenariats communautaires au sein d’une nouvelle industrie excitante. Le plan de fermeture et de réhabilitation serait entièrement financé par l’entreprise, qui fournira également une garantie de fermeture.

Nous vous invitons à consulter les exemples du plan d’intégration dans le cadre du projet minier Matawinie ou du projet Eden, cités aux thèmes 2 et 4 ci-dessus, puisqu’ils sont d’excellentes illustrations de ce qu’il est possible d’accomplir pour La Loutre, quoiqu’à une plus petite échelle.

Nous nous assurerons d’examiner et de comprendre tous les impacts environnementaux et toutes les mesures d’atténuation au fil de la progression de nos études. À ce point-ci, nous savons déjà que le projet n’empiète sur aucun lac directement. Cependant, nous développerons un modèle de la qualité de l’eau pour nous assurer qu’il n’affecte aucun autre plan d’eau, lac ou bassin hydrologique ni aucune autre rivière en 2022. En fin de compte, Lomiko s’assurera que le processus environnemental lié au développement du projet La Loutre ne comporte aucune incertitude.

Les plans actuels de restauration et d’assainissement du site de La Loutre de Lomiko sont sommairement décrits dans la section 20 de l’EEP. Nous travaillerons de concert avec les communautés avoisinantes pour intégrer leurs commentaires à nos plans de fermeture et de réhabilitation, car nous souhaitons restaurer le site de la meilleure façon possible pour les résidents locaux. Nous sommes aussi en train de préparer une animation vidéo en 3D qui présentera le projet et le plan de fermeture et de réhabilitation proposé. La vidéo sera accessible sur le site Web de Lomiko et possiblement sur d’autres médias sociaux où les résidents seraient en mesure de consulter le plan. Nous sommes ouverts à tous les commentaires de la communauté concernant la fermeture et la réhabilitation du site. Nous ferons de notre mieux pour les intégrer au plan de fermeture et de réhabilitation final.

Le concept de fermeture préliminaire est présenté plus en détail dans la section 20 de l’EEP, accessible ici: https://lomiko.com/wp-content/uploads/2021/12/Lomiko-Evaluation-Economique-Preliminaire-EEP-Dec-2021.pdf

THÈME 4 — Eau

Résumé des questions : Préoccupations quant au maintien de la qualité des sources d’eau avoisinantes des communautés, notamment les lacs, rivières et nappes phréatiques. Maintien de la qualité de l’eau potable. Protection de tous les milieux humides environnants. Contrôle des eaux de ruissellement et des débordements causés par la pluie et la fonte des glaces. Utilisation de l’eau sur le site pendant la construction et l’exploitation.

La préservation de nos ressources hydriques est une valeur clé pour nous. Nous comprenons l’importance de préserver nos ressources hydriques et de surveiller les répercussions sur l’eau dans le cadre d’un projet industriel. Nous nous engageons à entreprendre toutes les études nécessaires pour nous assurer de protéger toutes les ressources hydriques de la région, dont les lacs, les rivières, les milieux humides et les nappes phréatiques, sans exception, tout au long du cycle de vie du projet, y compris lors des phases d’exploration, de développement, de construction, d’exploitation, de fermeture et de réhabilitation.

Nous tenons à élaborer et à étudier un système complet de traitement d’eau en circuit fermé : la stratégie de gestion des eaux proposée actuellement comprend le recyclage des eaux d’usine à même l’empreinte de l’usine de traitement. Ces eaux n’ont aucun contact avec l’environnement puisqu’elles ne sont pas rejetées, c’est pourquoi on dit qu’elles sont en « circuit fermé ». On peut cependant devoir « faire le plein » à l’occasion étant donné qu’une certaine partie de l’eau se perd avec le temps en raison de l’évaporation et qu’une autre partie est retenue dans nos résidus miniers filtrés. Cette eau d’« appoint » est pompée des bassins de rétention d’eau jusqu’à l’usine de traitement.

Ces bassins de rétention ne recevront pas d’eau de procédé; ils recevront de l’eau pompée du fond des puits (eau souterraine des parois de fosse), provenant des précipitations, ou bien des deux. Cette « eau de contact », comme on l’appelle, est rejetée dans l’environnement après avoir satisfait aux spécifications relatives aux solides en suspension et aux autres contaminants possibles. Lomiko a inclus dans ses coûts d’immobilisation et d’exploitation une usine de traitement de l’eau dont l’objectif sera d’effectuer les vérifications qui s’imposent   afin de déterminer si le traitement des eaux sera nécessaire.

Finalement, le projet assure la gestion de « l’eau sans contact », c’est-à-dire l’eau qu’on empêche d’entrer sur le site en déviant sa trajectoire au moyen d’une série de fossés.

Nous examinons également un modèle de prédiction de la qualité de l’eau qui sera mis en œuvre à l’étape de l’étude d’impact sur l’environnement (EIE) afin de veiller à ce que le projet ne nuise pas à la qualité de l’eau environnante. De plus, nous élaborerons un modèle des eaux souterraines pour nous assurer que le projet n’influe pas sur la quantité et la qualité des eaux souterraines environnantes. Un bilan hydrique du site sera ultimement préparé.

Les modèles se pencheront aussi sur les contributions possibles, s’il y a lieu, de l’installation d’évacuation mixte des résidus. Cette installation contiendra une quantité limitée d’eau. L’eau de contact (ruissellement de l’installation) se dirigera vers les bassins de rétention d’eau, où elle sera traitée (au besoin) avant d’être rejetée.

Par exemple, conformément aux projets miniers innovateurs, le projet La Loutre ne comprendra aucune installation classique de stockage des résidus miniers. Nous avons conçu une solution axée sur l’environnement au sein d’un système d’évacuation mixte destiné à la fois aux résidus de traitement et aux roches stériles. Pour obtenir plus de renseignements sur ces systèmes, veuillez consulter : https://lomiko.com/wp-content/uploads/2021/12/Lomiko-Evaluation-Economique-Preliminaire-EEP-Dec-2021.pdf

Bien qu’elle soit plus coûteuse pour Lomiko du point de vue de l’exploitation, cette approche réduira au minimum l’empreinte du projet et diminuera les risques que tout résidu minier se retrouve dans les plans d’eau avoisinants ou dans l’environnement.

Pour obtenir plus de renseignements sur la protection et le maintien des milieux humides : la Directive 019 du Québec détaille les paramètres de conception des bassins de rétention des eaux usées et de contact : https://www.environnement.gouv.qc.ca/milieu_ind/directive019/.

La fermeture et la réhabilitation de la mine sont des priorités pour nous.. Notre équipe a une expérience directe dans la gestion de ces projets. Nous veillerons à ce que tous les intervenants soient consultés et invités à participer à l’établissement d’une utilisation des terres qui corresponde à leurs besoins après la fermeture de la mine. Finalement, dans le cadre du plan de fermeture et de réhabilitation qui sera préparé, un concept final sera défini, afin de voir à la création d’une utilisation des terres après le projet comparable à leur utilisation initiale.

Pour obtenir plus d’information et des exemples de mines fermées et réhabilitées, veuillez consulter ces quelques exemples (en anglais) :

Voyez d’abord : https://www.edenproject.com/

Voyez également : https://www.youtube.com/watch?v=T6V2bKPNqOI

Et : https://www.teck.com/operations/canada/legacy/sullivan-mine/

Vous trouverez plus de détails sur la gestion des eaux dans le cadre du projet aux points 18.7.1 et 20.2 de l’évaluation économique préliminaire (EEP), accessible ici : https://lomiko.com/wp-content/uploads/2021/12/Lomiko-Evaluation-Economique-Preliminaire-EEP-Dec-2021.pdf

THÈME 5 — Poussière, bruit et obstacles visuels

Résumé des questions : Préoccupations quant aux heures d’activité, à l’intensité de la circulation des camions et des véhicules, à la poussière engendrée par les activités ainsi qu’à la « pollution » visuelle causée par le site physique, particulièrement au Lac Doré et dans la municipalité de Duhamel. Niveau de bruit des activités, de la construction jusqu’à l’exploitation, y compris le dynamitage.

Votre qualité de vie est une priorité pour nous! Nous prendrons des précautions en tenant compte de vos préoccupations afin de nous assurer de réduire autant que possible le niveau de bruit, la quantité de poussière, la pollution dans l’air et les éléments visuels. Nous souhaitons être un bon voisin et coexister avec vous. Les exigences légales et réglementaires feront partie de nos études préliminaires, et là où c’est possible, nous chercherons à les dépasser. Nous sommes conscients des préoccupations et reconnaissons leur légitimité. À mesure que le projet La Loutre évoluera, une étude d’impact sur l’environnement complète sera préparée, comme la loi l’exige, afin d’aborder toutes ces questions. Cependant, nous continuerons de vous informer directement de la manière dont le projet évoluera et des impacts qui vous préoccupent le plus.

L’EIE comprendra une modélisation du bruit et de la poussière, et des mesures d’atténuation supplémentaires seront ajoutées là où cela s’impose. Sur le site, les niveaux de bruit et les mesures de protection sont en outre assujettis aux directives sur la santé et la sécurité au travail. En dehors du site, les niveaux de bruit sont assujettis aux règlements de zonage et d’utilisation (par exemple, dans les zones résidentielles, le niveau de bruit établi pour ces zones devra être maintenu). Également, les lignes directrices relatives aux bruits et aux vibrations détaillées dans la Directive 019 seront respectées. De plus, notre équipe a déjà travaillé sur des projets comme celui-ci, situés dans un milieu communautaire, et comprend le besoin d’assurer une vigilance constante par rapport à ces questions ainsi que d’établir une manière d’aborder régulièrement ces préoccupations avec clarté et transparence.

Nous souhaitons trouver et mettre en œuvre des technologies innovantes qui serviront à réduire la quantité de bruit et de poussière. Nous concevrons l’aménagement du site et utiliserons des équipements qui réduiront le niveau de bruit et la quantité de poussière. Notamment, l’utilisation d’une flotte minière électrique réduira au minimum non seulement le bruit, mais aussi l’échappement des diesels! La dispersion de la poussière est aussi un élément sur lequel nous nous pencherons. Nous examinerons quelle quantité de poussière pourrait être produite, où elle sera dispersée et le meilleur moyen possible pour l’atténuer. Nous sommes conscients que la mine produira de la poussière, mais nous disposerons également d’un système d’eau visant à la réduire et à atténuer efficacement tout impact. Ceci est très courant sur les sites de construction ou industriels où des mesures d’atténuation sont bien établies.

L’EIE identifiera et abordera aussi plusieurs mesures d’atténuation des éléments visuels pour s’assurer que les impacts soient maintenus au minimum.  Le plan de la mine sera établi de façon que toutes les structures minières soient cachés de la vue des résidents du Lac Doré. De même, les fosses seront à terme remblayées à l’aide de débris de roches ou ennoyées avant ou pendant la fermeture et la réhabilitation pour s’assurer que le paysage restauré s’intègre parfaitement à la région. Nous avons d’ailleurs hâte de travailler avec la communauté pour lui montrer un visuel (vidéo) du projet, une fois la fermeture et la réhabilitation complétés.

Pour obtenir plus d’information, veuillez consulter les documents suivants publiés par le ministère de l’Environnement du Québec :

http://www.environnement.gouv.qc.ca/air/atmosphere/guide-mod-dispersion.pdf

http://www.environnement.gouv.qc.ca/air/atmosphere/guide-mod-dispersion.pdf

http://www.environnement.gouv.qc.ca/air/criteres/secteur_minier.pdf

http://www.environnement.gouv.qc.ca/air/criteres/Formulaire-Devis-de-modelisation.doc

THÈME 6 — Droits de surface partagés

Résumé des questions : Impact du projet sur les groupes ou associations actuellement « actifs » qui utilisent ou partagent les mêmes droits de surface que ceux détenus par Lomiko pour La Loutre.

L’opportunité de collaborer sur l’utilisation des droits de surface partagés est une occasion importante pour travailler ensemble. EN bon voisin, Lomiko souhaite comprendre comment partager ces droits avec toutes les parties intéressées. Nous avons très hâte de faire connaissance avec tous les membres de la communauté, toutes les associations et tous les groupes qui mènent actuellement des activités dans la région, et de mieux les comprendre. Nous sommes nous-mêmes des adeptes de plein air et nous aimons la randonnée, la marche et le ski. Nous voulons comprendre comment le projet influera sur ces groupes afin d’adopter une approche favorisant le maintien de ces activités tout au long du projet, à l’exclusion de la zone minière immédiate.

Nous visons à travailler avec les groupes locaux et, avec le temps, selon l’utilisation de la propriété, à renforcer ces activités puisque nous voulons que notre projet ait une incidence positive nette sur les communautés. Nous collaborerons avec tous les groupes d’intérêt, peu importe leur champ d’intérêt ou leurs activités. Nous travaillerons avec les groupes et les pourvoiries locaux pour faciliter toutes leurs activités à l’extérieur des zones minières directes (dans le respect complet des mesures de santé et de sécurité, évidemment). En fait, il y a plusieurs endroits au Québec et au Canada où les activités d’exploitation minière, de piégeage et de pourvoirie se côtoient et « coexistent », en faisant toujours de la santé et de la sécurité une priorité.

THÈME 7 — Empreinte de la concession minière de Lomiko pour La Loutre

Résumé des questions : L’empreinte du projet La Loutre s’étendra-t-elle au-delà des délimitations actuelles?

Nous examinerons l’entièreté de notre concession pour déterminer les endroits où la présence de minerai économique pourrait laisser entrevoir r une possibilité de prolonger la durée de vie minière du projet, ce qui accroîtrait la valeur économique pour la communauté et la stabilité des emplois. En ce moment, nous ne planifions pas d’étendre l’empreinte actuelle. Nous planifions d’effectuer des travaux d’exploration sur les concessions minières existantes en fonction des dépôts déjà identifiés. Dans tous les cas, toute expansion nécessiterait une collaboration avec les communautés environnantes.

THÈME 8 — Activités et traitement

Résumé des questions : Quelles seront les répercussions des activités, dont le processus d’extraction de graphite utilisé dans le cadre du projet La Loutre, sur l’environnement, les sols et, plus généralement, sur les communautés environnantes?

Notre principal objectif est r d’extraire le minerai économique en toute sécurité et en perturbant la topographie le moins possible. Le paysage qui en résultera pourrait avoir l’air un peu différent, mais pas de façon importante, selon nos études préliminaires et l’examen de l’apparence projetée du site lorsqu’il sera entièrement restauré. Nous avons l’intention de restaurer le site dans un état qui se rapproche le plus possible de son état original, selon les conditions établies par le permis ainsi que les commentaires et l’engagement de la communauté.

Nous mènerons les activités de notre projet en accordant la priorité à la sécurité des gens ainsi qu’ à l’environnement. Nous installerons des clôtures autour de la propriété, au moment opportun, afin d’assurer la sécurité des résidents et des animaux sauvages en tout temps. Une signalisation adéquate sera affichée pour informer le public des activités minières qui se déroulent derrière la clôture. L’accès au site minier sera limité et se fera uniquement par une barrière, gérée par notre personnel. Nous examinerons aussi tous les schémas de migration et d’habitat des animaux. Ce volet est également exigé par la loi et constitue une information fondamentale pour nous afin de mener nos activités de façon sécuritaire.

En ce qui concerne le traitement du minerai de graphite pour le transformer en un concentré de graphite économique, le procédé de flottation est la meilleure méthode technique ainsi que la meilleure option pour la protection de l’environnement.

Le diesel, l’isobutylméthylcarbinol et un floculant sont ajoutés comme réactifs collecteurs et moussants, respectivement, pendant le traitement du graphite. Aucun autre réactif n’est utilisé. La consommation totale s’élève à 10 g/t de minerai avant traitement.

L’isobutylméthylcarbinol est une substance biologique et biodégradable qui n’a aucune répercussion sur l’environnement.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, il n’y aura aucun bassin de résidus miniers puisque nous utilisons une installation d’évacuation mixte pour stocker les résidus secs et remblayons les fosses à l’aide de roches stériles autant que possible. À l’exception de l’effluent provenant des bassins de rétention d’eau, aucun effluent ne sera rejeté dans l’environnement. Le procédé complet et les agents utilisés pour le traitement sont présentés plus en détail dans la section 17.3 de l’EEP, accessible ici: https://lomiko.com/wp-content/uploads/2021/12/Lomiko-Evaluation-Economique-Preliminaire-EEP-Dec-2021.pdf

L’équipe de direction de Lomiko est en train d’élaborer un autre aspect relatif à ce nouveau projet industriel d’exploitation de minéraux critiques : une approche ayant le plus faible impact carbone possible tant pour le transport de concentrés de graphite que pour la flotte opérationnelle. Notre but est  de  créer un projet carboneutre dont nous pouvons tous être fiers. Notre priorité est de faire dans les normes, afin de protéger  l’environnement, tout en traitant un minerai critique particulièrement  en demande  en Amérique du Nord pour soutenir la nouvelle transition énergétique et leur utilisation dans les  véhicules électriques,  en nous assurant que la communauté bénéficie de ces activités, notamment par l’entremise d’emplois à long terme.

THÈME 9 — Emplois et répercussions économiques du projet

Résumé des questions : Types et nombres d’emplois créés par le projet, qualifications requises. Répercussions du projet sur les entreprises existantes et sur les activités récréotouristiques écologiques actuelles.

Nous sommes très emballés par la possibilité de travailler avec la communauté en vue d’offrir de nouvelles occasions d’emploi et d’embaucher des entreprises locales pour obtenir des services de traiteur, d’entretien, de consultation et autres. Nous sommes aussi ouverts à former la main-d’œuvre locale. Nous croyons que la phase de la construction, qui commencera après la fin de la phase des études, offrira de nombreuses occasions d’emploi. Nous aurons besoin d’employés exerçant dans l’administration et divers corps de métiers (électriciens, charpentiers, mécaniciens de chantier, soudeurs, mécaniciens de machinerie lourde ou de véhicules légers, ingénieurs en génie civil et en mécanique) sur place. Après la construction, la phase d’exploitation nécessitera aussi l’embauche de conducteurs d’équipement lourd, d’opérateurs de concasseur, d’essayeurs et d’opérateurs des installations.

Nous savons que nous pouvons pourvoir la plupart de ces postes localement, de même qu’au sein de la province, à mesure que les besoins se définiront plus clairement en ce qui a trait à l’exploitation d’une usine carboneutre dans notre communauté. Nous devrons fort probablement recruter des personnes en dehors de la région, mais majoritairement dans la province de Québec, afin de pourvoir des postes particuliers comme ceux de métallurgiste, de géologue, de scientifique de l’environnement, de spécialiste en santé et sécurité et d’ingénieur minier. Toutefois, l’entreprise examinera la possibilité d’établir des bourses d’études pour aider les étudiants de la région à obtenir une formation dans ces domaines.

Nous avons la ferme intention de soutenir les entreprises locales dans toutes nos activités, notamment les restaurants locaux, les établissements d’hébergement, la location de salles pour des événements, la participation à des discussions dans les écoles sur les changements climatiques et sur la façon dont notre projet s’attaque directement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre au Canada, etc. Comme nous œuvrons dans l’exploitation des minéraux critiques, nous prévoyons aussi le besoin pour de nouvelles compétences dans le cadre de certains emplois; par exemple, le travail avec une flotte de véhicules entièrement électriques nécessitera des compétences différentes pour l’entretien et le chargement des véhicules.

Nous aimerions souligner que notre objectif en tant qu’entreprise, dans tous les projets que nous menons, est d’avoir un impact positif et de fournir des services qui n’existaient pas auparavant, qui viendraient en appui aux activités récréotouristiques, créant ainsi d’autres possibilités d’emploi connexes. En fait, pour chaque emploi direct (dont nous estimons le nombre à environ 140), nous prévoyons que deux emplois indirects seront créés pour soutenir l’exploitation du projet, notamment la fourniture de pièces pour la remise en état de moteurs, de carrosseries de camions, de caisses, de pompes et d’autres matériaux et composants de machinerie variés. Nous estimons que ce sont des emplois d’avenir étant donné que les minéraux critiques sont absolument essentiels à la croissance économique du Canada et du Québec et à la transition vers l’énergie renouvelable.

Le plan de fermeture et de réhabilitation de Lomiko prévoit que le site restauré soit utilisé pour la randonnée, le cyclisme, la pêche et la chasse. Lomiko envisage d’aménager des sentiers de vélo au sommet de l’installation d’évacuation mixte des résidus réhabilitée et veut transformer les fosses du nord en milieux humides, tandis que les fosses du sud deviendront des bassins qui pourraient servir à des fins récréatives ou pour la pêche.

THÈME 10 — Accessibilité de l’information

Résumé des questions : L’assurance que toute l’information contenue dans les études et les rapports de Lomiko sera partagée avec les communautés.

Nous croyons que toute entreprise d’exploitation de minéraux critiques aujourd’hui fonctionne à son meilleur lorsque ses processus de communication et d’engagement sont transparents. C’est ainsi que nous gagnerons le respect et la confiance de tous les intervenants et que nous résoudrons les problèmes à mesure qu’ils seront disponibles.  Nous produirons nos rapports en français et en anglais et, comme l’exige le gouvernement, ceux-ci seront tous disponibles au public. Nous communiquerons avec les résidents des communautés locales tout au long de l’élaboration du projet et notre équipe de direction prendra le temps nécessaire pour s’assurer de rencontrer les membres des communautés locales de façon plus personnelle. De plus, les intervenants pourront communiquer en tout temps directement avec les membres de l’équipe pour leur poser leurs questions. Nous verrons aussi à mettre sur pied un processus pour régler les problèmes soulevés par la communauté, au fur et à mesure que ceux-ci se présenteront.

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec l’équipe de Lomiko à info@lomiko.com.

THÈME 11 — Équipe et expérience de l’entreprise

Résumé des questions : Capacité de l’équipe de Lomiko de mettre sur pied, d’exploiter et de financer le projet de mine de graphite La Loutre. Longévité de l’organisation et des activités. Activités de lobbying. Compatibilité du développement de l’énergie renouvelable au moyen des minéraux critiques du Québec avec la protection de l’environnement et de l’« écosystème vert ».

Lomiko Metals est ici pour longtemps. Elle compte une équipe de direction canadienne et respecte un engagement envers la valorisation des minéraux dont nous avons besoin pour réduire les impacts du réchauffement climatique. Lomiko est en voie de devenir une entreprise d’exploitation de minéraux critiques à forte croissance, dynamique et moderne, comptant une équipe énergique et motivée de dirigeants et d’acteurs de changement chevronnés. Nos valeurs communes de respect, d’intégrité, de rendement personnel et d’ingéniosité sont au premier plan. Notre équipe possède une vaste expérience dans la croissance de petites et de grandes entreprises ainsi que dans la construction et l’exploitation de mines, et respecte les communautés où elle mène ses activités. Chez Lomiko, nous voulons faire les choses différemment. Nous souhaitons devenir un exploitant et un fournisseur de premier choix de minéraux critiques nécessaires à notre nouvelle économie de l’énergie. Ce faisant, nous travaillerons avec vos communautés et les Premières Nations afin que les gens soient au cœur de toutes nos activités.

Concernant la conservation des informations sur les activités de lobbying : toutes les sociétés sont dans l’obligation de consigner toutes les rencontres avec les élus et les organismes gouvernementaux. Lomiko suit ce protocole et fait rapport de toutes les rencontres avec des élus au moyen des canaux gouvernementaux appropriés.

Nous nous sommes regroupés en équipe ayant le même objectif : être une entreprise qui place les gens d’abord et où nous pouvons créer un nouvel avenir énergétique au Canada, pour les Canadiens. Nous voulons développer la main-d’œuvre dans le secteur des minéraux critiques, devenir un partenaire et un voisin de choix pour les communautés dans lesquelles nous menons nos activités et fournir un approvisionnement fiable et responsable de minéraux critiques. Lomiko souhaite jouer un rôle significatif dans le cheminement du Canada vers la décarbonisation. Afin de tracer la voie vers la réduction du réchauffement climatique de 2 °C, nous visons à sécuriser toute la chaîne d’approvisionnement liée aux véhicules électriques en Amérique du Nord par l’apport de minéraux critiques et de technologies de traitement, ce qui contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2040 et à atteindre la carboneutralité d’ici 2050. Nous sommes en ce moment sur une voie où se manifestent d’importants changements climatiques. Il est important de bien comprendre le rôle essentiel que nos communautés du Québec et du Canada peuvent jouer pour fournir les minéraux critiques nécessaires à l’énergie renouvelable et aux véhicules électriques pour les générations futures.

Lomiko continuera à collaborer et à communiquer de façon ouverte et transparente avec les communautés qui l’entourent. Nous aimerions mener un sondage dans la collectivité pour nous assurer que nous comprenons les besoins des diverses communautés et la manière dont nous pouvons agir en bon voisin. Des pratiques de gestion environnementale solides et positives, la gestion de l’eau ainsi que les impacts et solutions relatifs aux changements climatiques sont les priorités sur lesquelles nous continuerons de nous concentrer à mesure qu’évolueront nos relations avec les communautés locales.

Lomiko est à la recherche d’investissements à long terme pour le projet La Loutre afin de concrétiser sa vision d’un projet minier exceptionnel. Nous discutons actuellement avec de nombreux investisseurs du Québec, du Canada et de l’Amérique du Nord afin de soutenir notre vision d’une énergie renouvelable abondante grâce aux minéraux critiques canadiens.

CONTINUONS D’ÉCHANGER ENSEMBLE !

La nouvelle équipe de direction de Lomiko a hâte d’apprendre à connaître la communauté et les divers intérêts qu’elle porte au projet et au territoire. Nous demeurons pleinement disposés à entendre les besoins des communautés locales et voulons travailler avec elles pour aborder leurs préoccupations à mesure que nous progressons.

Nous sommes aussi très enthousiastes à l’idée de faire partie de la nouvelle transition énergétique en étant en mesure de fournir un approvisionnement en graphite grâce à La Loutre. Le graphite est une composante fondamentale pour contribuer à l’économie carboneutre dont nous avons besoin en tant que communauté mondiale. Le graphite est l’une des matières vertes clés entrant dans la composition des batteries nécessaire à la création d’un avenir durable : hautement conducteur, il est utilisé dans les batteries de véhicules électriques, les électrodes, les systèmes de stockage d’énergie à grande échelle et les cellules solaires… et ce n’est que le début.

C’est le commencement d’une conversation alors que nous nous engageons à établir un dialogue dynamique avec chacun d’entre vous. De nombreuses autres visites auront lieu pour faire plus ample connaissance et avoir l’occasion d’échanger et de discuter des points d’intérêt de tous.

Vous pouvez nous joindre en tout temps en remplissant le formulaire ci-dessous, ou par courriel à communaute@lomiko.com Nous avons hâte d’apprendre à connaître chacun d’entre vous.

CONTACTEZ NOUS