Les gens avant tout

Lomiko Metals a une nouvelle vision et une nouvelle stratégie dans les nouvelles énergies. Lomiko représente une entreprise avec un objectif : une entreprise axée sur les personnes où nous pouvons manifester un monde d’énergie renouvelable abondante avec des minéraux critiques canadiens et québécois pour une solution en Amérique du Nord. Notre objectif est de créer un nouvel avenir énergétique au Canada où nous développerons la main-d’œuvre des minéraux critiques, deviendrons un partenaire et un voisin précieux avec les communautés dans lesquelles nous opérons et fournirons un approvisionnement sûr et responsable en minéraux critiques.

La Loutre, Quebec, Canada

La Loutre

La Société détient 100 % du projet de graphite La Loutre dans le sud du Québec. Le site du projet La Loutre est situé sur le territoire des Premières Nations Kitigan Zibi Anishinabeg (KZA). Les Premières Nations KZA font partie de la Nation Algonquine et le territoire KZA se trouve dans les régions de l’Outaouais et des Laurentides. Située à 180 kilomètres au nord-ouest de Montréal, la propriété consiste en un grand bloc continu comprenant 76 claims miniers totalisant 4 528 hectares. Lomiko Metals a publié une évaluation économique préliminaire (« EEP ») le 10 septembre 2021 qui a clairement démontré le potentiel de Lomiko de devenir un producteur majeur de graphite en Amérique du Nord. L’EEP soutient un projet à ciel ouvert avec une production annuelle de 100 000 tonnes de graphite sur 15 ans, avec une économie robuste à un prix de vente de carbone de 916 $US/tonne, avec des coûts de trésorerie et des coûts de maintien tout-compris (CMTC) très attrayants. L’EEP du projet La Loutre indique que la propriété a le potentiel géologique pour prolonger la durée de vie de la mine au-delà des 15 années initiales présentées dans l’EEP, ainsi que la possibilité d’étendre l’échelle de production en augmentant les ressources minérales grâce à l’exploration et au forage continus. L’objectif de la société est de faire de La Loutre la pierre angulaire de sa croissance future au Québec. La société prévoit de commencer une étude préliminaire de faisabilité (ÉPF) et de poursuivre des études d’impact environnemental en 2022.

Bourier

Le site du projet Bourier est situé près de Nemaska Lithium et d’Éléments Critiques au sud-est du territoire de la Baie James d’Eeyou Istchee au Québec qui consiste en 203 claims, pour une position terrestre totale de 10 252,20 hectares, dans le triangle du lithium du Canada près de la région de la Baie James au Québec qui a historiquement abrité des dépôts de lithium et des tendances de minéralisation.

Lomiko et la Corporation Lithium Éléments Critiques ( « Éléments Critiques » ) ont mandaté GoldSpot Discoveries Corp. ( « GoldSpot ») au cours de l’été 2021 pour mener un processus de ciblage à distance pour le lithium, sur les claims Bourier au sein de la ceinture de Nemiscau. L’approche exclusive de GoldSpot Discoveries Corp. en matière d’intelligence artificielle (IA) et d’interprétation géologique met en évidence le potentiel en lithium des claims Bourier au sein de la ceinture de roches vertes de Nemiscau ;

Un total de 15 cibles de lithium à potentiel élevé à modéré ont été identifiées.

Les résultats préliminaires de l’exploration de terrain de l’été 2021 ont révélé la découverte de cinq nouveaux secteurs de pegmatites riches en spodumène (Li), soulignant le potentiel du projet Bourier.

Pipeline de graphite de Lomiko Metals

La Société a jalonné environ 14 255 hectares de claims miniers, 236 claims au total, sur six projets dans la région des Laurentides au Québec et sur le territoire des Premières Nations. Ces nouveaux claims se trouvent dans un rayon de 100 km du projet phare de graphite La Loutre de la Société et 28 claims sont directement contigus à La Loutre, l’ensemble de claims de la Société couvrant maintenant 4 528 hectares. Les teneurs en graphite les plus élevées sont communément associées aux contacts rocheux entre le marbre et le paragneiss ou le quartzite qui est la roche encaissante présente dans la Province de Grenville et à La Loutre. Une minéralisation importante et disséminée de graphite en paillettes se trouve à plusieurs endroits dans la ceinture métamorphique de la province de Grenville, située dans les juridictions canadiennes du Québec et du sud-est de l’Ontario. Le conglomérat de cette minéralisation à proximité dans la région présente des opportunités dans le futur pour des activités d’exploitation minière ou d’extraction responsables et à faible impact qui sont uniques à cette région.

Figure 1 – New Lomiko Claims in relation to La Loutre

Reconnaissance du territoire

Nous aimerions commencer par reconnaître que les terres/projets sur lesquels nous travaillons sont les territoires traditionnels des peuples algonquins Anishnaabeg et cris Eeyou Istchee.

Notre vision est d’intégrer les peuples autochtones et les valeurs autochtones dans nos projets afin de développer une approche durable sur notre chemin vers les minéraux critiques tout en honorant les vies, les souvenirs et les espoirs des sept générations proches.

Le site du projet de graphite de La Loutre est situé sur le territoire des Premières Nations Kitigan Zibi Anishinabeg (KZA). Les Premières Nations KZA font partie de la Nation Algonquine et le territoire KZA est situé dans les régions de l’Outaouais et des Laurentides.

Le site du projet de lithium Bourier est situé au sud-est du territoire de la Baie James d’Eeyou Istchee, au Québec, près de Nemaska Lithium et de Critical Elements.

Suivez-nous sur LinkedIn, Instagram et Twitter et suivez nos hashtags spécifiques : #Lomikoprioriselesgensavanttout #minerauxcritiques #graphite #lithium #Quebec #xplor22 #transitionenergetique #demandeznoustout #equipe #onsevoitla #enavanttous

Dernières nouvelles

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités par courriel